Economique & Social

warning: Creating default object from empty value in /home/kingbep/eurocitoyenne/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

L'intervention de Patrick Le Hyaric sur la crise financière et économique

Intervenant le mardi 19 mai dans le débat du Parlement européen sur la crise financière et économique, le député européen du Front de Gauche, Patrick Le Hyaric a déclaré que:

« Je crains que la crise soit bien plus grave et bien plus profonde que vous ne le dites. Vous ne pouvez pas prétendre calmer les marchés financiers sans revenir sur un sacro-saint principe que vous avez inscrit dans les traités : celui de la liberté totale de circulation des capitaux, qui est aussi celui de la liberté totale de spéculer. Sans revenir non plus sur ce fameux principe de « concurrence libre » qui n’est en fait que l’organisation de l’inégalité de concurrence entre les salariés de l’Union européenne.

L'Europe refuse une politique ambitieuse et efficace pour les transports maritimes

Le 5 mai 2010 en séance plénière, les députés européens ont voté un rapport sur les objectifs stratégiques et les recommandations concernant la politique du transport maritime de l'UE jusqu'en 2018. Ci-après, le communiqué de presse de Jacky Hénin, député européen du Front de Gauche - GUE/NGL.

 

L'Europe refuse une politique ambitieuse et efficace pour les transports maritimes

Bruxelles 6/05/10

  

Hier en séance plénière les députés européens ont voté un rapport: sur les objectifs stratégiques et les recommandations concernant la politique du transport maritime de l'UE jusqu'en 2018.

L'union des travailleurs dans toute l'Europe face aux attaques: Nous ne paierons pas pour la crise des patrons!

Alors que les gouvernements européens sont divisés sur la manière de faire face à la crise de la zone euro, ils sont tous d'accord sur qui devrait payer pour cette crise. L'establishment a pour objectif de pousser les travailleurs dans toute l'Europe de payer pour la crise capitaliste - par le biais de réductions dans les services publics et en cassant des salaires.

 Les travailleurs grecs sont actuellement soumis à des agressions sauvages quant à leur niveau de vie. Les travailleurs au Portugal, en Espagne et en Irlande doivent tous faire face à des attaques similaires, comme d'ailleurs les personnes actives dans toute l'Europe.  Nous voulons envoyer un message clair de solidarité à tous les travailleurs européens, les retraités et les jeunes. Nous nous opposons à la tentative de l'establishment européen de faire jouer les tensions nationalistes afin de nous diviser.

Appel à rassemblement : L'Europe solidaire avec le peuple grec contre les marchés financiers

Appel à rassemblement : L'Europe solidaire avec le peuple grec contre les marchés financiers, le mercredi 5 mai à 18h30 devant la délégation de la Commission européenne à Paris.

Les marchés financiers s'attaquent depuis plusieurs mois à la Grèce. Pour « rassurer les marchés », l'Union européenne et le FMI imposent une cure d'austérité drastique au peuple grec. L'âge de la retraite passera à 67 ans. Les salaires seront diminués de 15% dans le secteur public, et les licenciements facilités dans le secteur privé. La TVA sera augmentée de 2 points. D'autres mesures sont prévues. Ce plan d'austérité plongera l'économie grecque dans la dépression.
 

GUE/NGL: "L'union des travailleurs dans toute l'Europe face aux attaques: Nous ne paierons pas pour la crise des patrons!"

Nous nous mobilisons avec l'ensemble de députés du groupe GUE/NGL pour soutenir la grève générale du 5 mai, grève de solidarité internationale avec le peuple grec. Ci-après, la déclaration des députés de la Gauche Unitaire Européenne/Gauche Verte Nordique en solidarité avec les travailleurs grecs et tous les travailleurs européens.

L'union des travailleurs dans toute l'Europe face aux attaques: Soutenons la grève générale du 5 mai - Appel à la solidarité internationale

Alors que les gouvernements européens sont divisés sur la manière de faire face à la crise de la zone euro, ils sont tous d'accord sur qui devrait payer pour cette crise. L'establishment a pour objectif de pousser les travailleurs dans toute l'Europe de payer pour la crise capitaliste - par le biais de réductions dans les services publics et en cassant des salaires. 

Grèce: Il est temps de réagir

Ce qui se passe en Grèce est la démonstration de ce que je dénonce sur le dysfonctionnement de l’Europe et les dangers du traité de Lisbonne. Ainsi est mis en avant le dogme du marché, la libre concurrence. La nouveauté est que l’on applique ceci aux pays après les avoir appliqués aux marchandises. Le peuple grec est pris en otage par les marchés fi nanciers. Il est victime de l’incurie de ses gouvernements ainsi que de l’intransigeance et de l’absence de gouvernance de l’UE. Avec une responsabilité toute particulière incombant à l’Allemagne.

À ce propos, je suis très satisfaite de voir que la gauche européenne existe : nos camarades allemands de Die Linke sont exactement sur la même position que nous et demandent au gouvernement allemand de prendre la tête d’une initiative européenne de solidarité avec la Grèce. Il y a actuellement une surenchère entre les gouvernements allemand et grec sur la question de savoir qui va lâcher le premier. Pendant ce temps les marchés gouvernent. Cette logique absurde est aussi visible dans l’attitude des agences de notation.

GUE/NGL: "Grèce, Portugal, Espagne: Les banques spéculent, les peuples paient!"

Les tergiversations des dirigeants européens, notamment de la chancelière allemande, à vouloir aider la Grèce relance une spéculation prédatrice qui menace toute la zone euro.
Les dirigeants européens ont financé et renfloué les banques sans hésitation à un taux d'intérêt de 1% - banques pourtant responsables de cette crise financière sans précédent. La solidarité entre les Etats de l'UE semble être plus que laborieuse et plonge le peuple grec dans le marasme.

L'Union européenne veut allouer des prêts à la Grèce à des taux d'usuriers en obligeant le gouvernement grec à des réductions budgétaires drastiques, réductions des salaires et des retraites, réduction dans les domaines de l'éducation et de la santé!

Demain sera-t-il le tour du Portugal, de l'Espagne et d'autres pays? Non les peuples européens ne doivent pas payer l'addition de la spéculation financière!

La Commission de l’emploi rejette l’allongement du temps de travail pour les conducteurs

La commission de l'emploi et des affaires sociales du Parlement Européen a mis un frein à la tentative de la Commission Européenne d'augmenter de manière significative le temps de travail des conducteurs indépendants ainsi que des conducteurs salariés. Le groupe de la GUE/NGL au Parlement Européen soutient pleinement les syndicats européens dans leur lutte contre les attaques répétées à l'encontre des conditions de travail dans le secteur ; j’ai donc souhaité vous faire part des avis des membres de la commission pour le groupe de la GUE/NGL.

Concernant le temps de travail des conducteurs indépendants et des conducteurs salariés : la nouvelle réglementation pourrait donner lieu au passage de  86 à 60 heures de temps de conduite. Avec la confirmation de ce vote par le Parlement Européen en mai, la directive 2002/15/EC concernant la réglementation du temps de travail des personnes exécutant des activités mobiles de transport routier, reste en vigueur.
 

Il faut aider le peuple grec

Face à la grave situation que connait la Grèce, nous ne pouvons pas, nous ne devons pas rester des bras croisés. Je vous invite à lire l'éditorial de Patrick Le Hyaric et à signer la pétition de soutien au peuple grec.

Tous grecs ! Peuples de tous les pays européens unissons-nous !

GUE/NGL: Une surveillance renforcée pour mieux aller dans le mur - le véritable récidiviste, c'est la Commission

Le commissaire européen à l'économie et aux affaires monétaires Olli Rehn a annoncé aujourd'hui lors d'une audition relative à la procédure en cours contre la Grèce une "attitude plus stricte" à l'endroit des pays de la zone euro qui ne peuvent pas respecter les règles sur la dette du pacte de stabilité et de croissance. Les "récidivistes" seraient ainsi surveillés d'encore plus près par Bruxelles.

Nicolaos Chountis, le coordinateur du groupe GUE/NGL pour la commission spéciale pour la crise de commenter les propos du commissaire: "Olli Rehn est un mauvais populiste. Celui qui s'endette pour sauver des emplois et provoquer la relance par des investissements n'est pas un criminel. La Grèce n'est que l'un des 20 pays contre lesquels une procédure pour déficits excessifs est en cours. Visiblement le Pacte de stabilité et de croissance ne satisfait pas aux réalités et aux impératifs."

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche