«Nous demandons à l'UE d'exiger de la Turquie un retour à l'Etat de droit»