Ericsson a les moyens de financer les conséquences sociales de ses politiques