"De la politique sans faux-semblants" - La Marseillaise