Vote : Pour la cohérence de toutes les politiques de l'UE dans ses relations avec les pays les moins avancés

Vote : Pour la cohérence de toutes les politiques de l'UE dans ses relations avec les pays les moins avancés

J'ai voté pour la résolution du Parlement européen sur le sur la quatrième conférence des Nations unies sur les pays les moins avancés. Dans cette résolution le Parlement européen affirme le principe de cohérence entre les différentes politiques de l'Union dans le domaine de l'aide au développement et de la coopération.

 
C'est-à-dire que dans les relations de l'UE avec les pays les moins avancés tous les domaines d'intervention – comme les échanges commerciaux, la pêche, l'environnement, l'agriculture, le changement climatique, l'énergie, les investissements et le système financier –doivent être conçus pour soutenir les besoins de développement de ces pays.

De plus la résolution rappelle l'importance d'atteindre l'objectif de 0,15 % à 0,20 % du RNB consacrés à l'aide pour le développement en faveur des pays moins avancés, et alerte sur les effets négatifs des achats de terres agricoles, comme l'expropriation des petits agriculteurs et l'utilisation non durable des terres et de l'eau.

Le principe de cohérence vise à éviter des déclarations de bonnes intentions qui ne sont jamais suivies de fait, ou encore des politiques sectorielles qui s'opposent les unes aux autres.

Reste à le mettre en pratique.

Marie-Christine Vergiat

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche